AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un "Loup" à la mer

Aller en bas 
AuteurMessage
Jefferson t. Blackwood
Admin
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : un X marque l'emplacement
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Un "Loup" à la mer   Mer 16 Déc - 21:25

Blackwood prit la barre du Black Ivory après une sombre nuit ... L'homme avait eu toutes les peines du monde à trouver le sommeil, quand bien même il avait l'habitude désormais d'être bercé par le bruit des canons.

" Quels sont les évènements de la nuit ? "

" Antonia est entrée dans la bataille, cap'taine ... la coque ennemie est en dentelle, et Willem a tenté des abordages pour réduire les lignes ennemis ... puis ce fut Sarück dans la matinée ... mais sans succès ... "

" Où est-il ? Je ne vois aucune voile espagnole ! "

" Et bien il semblerait qu'il est prit un vent dans la matinée, pour filer à l'Est ... à l'heure qu'il est, il doit être au port de Chiquila cap'tain ... "

Blackwood se mit alors à marcher sur le pont, faisant des allers retours en marmonnant dans sa barbe. Son second suivait chacun de ses pas, essayant d'anticiper les volt faces des son capitaine. Après quelques bonnes minutes, il était épuisé, ne pouvant suivre les pas étonnamment énergiques de l'Embrumé, et posa une main sur le grand mât, pour souffler ... c'est ainsi que l'anglais ajouta :

" Cap à l'Est ! Smi... mais ou est-il ? Smithy ! CAP A L'EST ! "

" Ou ... oui cap' ... cap'tain ! "

Blackwood accourue à la barre du navire, sortit une petite boussole en or de sa poche, puis chercha les vents dominants ...

" Tout le monde est prêt ? "

" Euh, c'est à dire ... tout le monde dort encore cap'tain ! "

" Quoi ! " dans sa précipitation, Blackwood ne s'était pas rendu compte que le pont était désert ... ses va et viens, son observation du large ... tout s'était déroulé dans l'absence totale de l'équipage, et il fallut une bonne minute pour que l'Embrumé s'en aperçoive ...

Il se précipita alors dans les quartiers, suivit une fois de plus par son second, qui voyant le vieil homme courir, eu un mouvement de tête des plus significatifs pour marquer sa fatigue ...

" Debout la d'ans ! Bande de larves ! Faignasses ! Tout le monde sur le pont ! HOP ! Et qu'ça saute ! Nom de nom ! "

Tout l'équipage eu un temps mort, avant de s'ébranler dans une cohue sans nom ! Certains tombaient des couchages suspendus, bousculés par ceux du dessous qui se levaient pour attraper leurs vêtements ... devant toute cette agitation, Blackwood eu un sourire de satisfaction, puis retourna sur le pont, laissant dans les quartiers son second, qui avait trouver une natte vide pour s'y engouffrer et s'endormir.

Quelques secondes plus tard, tout l'équipage était au garde à vous sur le pont de la frégate. Certains étaient encore en tenue de sommeil, alors que d'autres tenaient déjà leur mousquet à la main ...

" Messieurs, bonjour ... "

" BONJOUR CAP'TAIN ! "

" Aujourd'hui, il y aura au menu de l'espagnol ... sauf que le poisson en question s'est enfui ... alors si vous voulez manger ce midi, il va falloir vous démener ... Parce que sur mon navire, le repas du midi se mérite ! VOUS ÊTES AVEC MOI ? "

" OUAIIIIIIIIIIIIS "

" ALORS BOUGEZ-VOUS LE FION TAS DE MOULES ! CHOPPEZ MOI CES VENTS ARRIÈRES ! HISSEZ HAUT ! ALLEZ ! "

Et l'équipage partit dans ses manœuvres habituels, et montra une certaine efficacité qu'il n'avait pas eu au réveil ... Le Black Ivory ne tarda pas à se mouvoir sur les flots, en direction de Chiquila ...


...


Plus tard, à l'entrée du port :

" VOILES EN VUES ! PLEIN SUD ! "

" Smi ... mais où est-il encore ? Bon ... Morgan ! Longue-vue je vous prit ! "

Blackwood aperçu le galion amélioré du Bisontin, encore en manœuvre pour atteindre le port ...

" Il n'est pas au port ! Notre chance ! GARDEZ LE RYTHME ! Morgan, descendez prévenir les artilleurs, que tout soit prêt lorsque nous atteindrons son flanc ... et prévenez les hommes pour l'abordage, que tous soient armés ... "

" Quelles munitions pour les canonniers cap'tain ? Quels sont vos ordres ? "

" ... ! "

Blackwood remis un œil dans sa longue vue, pour apercevoir le trois-ponts d'Oddball au port ... si un abordage était lancé, Blackwood aurait surement perdu beaucoup d'hommes ... des hommes qui comptent ... et le reste de ses confrères n'auraient pu manœuvrer par la suite pour éviter les assauts du mastodonte CYMRY ... Blackwood devait prendre une décision :

" Nous tirerons au blindé Morgan ... nous ne pouvons le laisser entrer au port. Tant pis pour les marchandises qu'il transporte, au moins elles feront les joies des sirènes ... "

" Bien Cap'tain ! "

" Oh et Morgan, vous devenez mon second désormais ... Smithy sera laissé là où il est, ou dans les premiers bas-fonds que nous croiserons ... "

" BIEN CAP'TAIN ! "

" ÉCOUTEZ VOUS AUTRES ! MORGAN EST LE SECOND DE CET ÉQUIPAGE DÉSORMAIS ! LUI DÉSOBÉIR, C'EST ME DÉSOBÉIR !

" BIEN CAP'TAIN ! "


...


Peu après, le Black Ivory entamait sa manœuvre d'approche ... il dépasserait le galion par trois-quart arrière, avant de se placer en équerre et canonner, sans subir de volée en retour ...
Sur le pont du galion, on pouvait apercevoir les hommes espagnols réparer, tenter de maintenir le navire à flots ...
Il était nombreux, trop pour subir l'abordage de l'équipage anglais ...

Nous étions proche du port, et apercevions le trois ponts à l'œil nu désormais ...

Ce même trois ponts, et ce capitaine maudit par l'Embrumé, allait assister, impuissant, à la déroute d'un de ses compatriotes ...

Là où Blackwood regrettait de ne pas affronter son ennemi d'homme à homme, il était satisfait à l'idée de provoquer son autre ennemi, par épave interposée ...

" Canonnier à mes ordres ! Du blindé pour les fumiers ! "

La frégate approchait de sa position adéquate ...

" On vire de bord ! 30° Ouest ... "

Blackwood tourna la barre, le navire vira ...

" RÉDUISEZ LA VOILURE ! PAREZ A FAIRE FEU ! Encore un peu, encore ... "

" FEU ! "

Une volée de blindé surgit des bouches à feu ! Tous les boulets firent mouche ! Des planches de bois volèrent, un des mât s'écrasa sur le pont, basculant par dessus bord ... le navire sombrait désormais, et des chaloupes étaient mises à l'eau ...
Dans les quartiers du Black Ivory, un homme sursauta sous le bruit des canons ... avant de se rendormir profondément.

_________________
Jefferson T. Blackwood, dit l'Embrumé,

Capitaine du Black Lycaste,
Membre de la Compagnie Noire,
Lauréat du Boulet D'or anglais, cuvée 1608.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un "Loup" à la mer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Divers emploi du mot "Loup"
» Nightfall; Nouveau jeu à "deckbuilding" d'AEG
» [URGENT] Recherche livres "Au loup tordu" et "on m'a volé mes couleurs"
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» reprise du compte "corto"par sangoku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sur les mers... :: Récits maritimes-
Sauter vers: