AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Question de "physique" ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jefferson t. Blackwood
Admin
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : un X marque l'emplacement
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Question de "physique" ...   Mer 16 Déc - 21:23

Sur le pont du Black Ivory, les manœuvres allaient bon train ...
Chaque homme était à sa place, chaque homme connaissait sa tache ...

Au milieu d'une farandole que n'importe quel quidam aurait qualifié de chaos, les choses étaient à leur bonne place, au bon moment ...
Et comme toute chose à sa bonne place, au bon moment, Blackwood était attablé sur le pont, au milieu de ce chaos, pour prendre son thé ...

Bien fou est celui qui aurait poussé l'homme à ne pas tenir ses engagements envers la sacro-sainte plante !

Aussi au milieu de tout ce chaos pour tout à chacun, Blackwood y voyait une belle preuve d'organisation maitrisée, d'organisation réfléchie, d'organisation dont la quintessence est directement puisée dans l'inspiration cérébrale de celui qu'on surnomme l'Embrumé (!) ...

Et pourtant, tout à chacun pense que le chaos est synonyme de désordre, mais il n'en est rien : à petite échelle, le moindre comportement anodin semble chaotique, mais étendue à la taille d'un équipage de frégate, ce mini-chaos multiplié par deux cents devient une organisation réglée... le Black Ivory était une organisation issue du chaos ! Une organisation que finalement peu de choses pouvaient venir troubler ... et pourtant.

Le dérèglement peut venir à tout moment, sous une forme quelconque, insoupçonnée ...

Une fois de plus, sur le pont du Black Ivory, les gestes pour le thé étaient les mêmes ... mais réduit à l'essentiel, en temps de guerre. L'eau était à la bonne température ... la tasse tenue du bout des doigts, en lévitation vers la bouche ... le moment parfait, pour l'intervention de l'élément perturbateur !

Depuis cette nuit, le fort pirate agonisait : les hommes affrétés à la protection des murs de Tampa tentaient de réarmer les créneaux, subissant les volées soutenues des navires dans la crique. La garnison se réduisait à vue d'œil ... là où la veille de braves gaillards rendaient coup pour coup, voire au double, le fort désormais ressemblait à un vaste tas de pierre, défendant tant bien que mal les derniers forbans "volontaires" ...
Le drapeau noir, au point culminant de la forteresse, voyait venir ses dernières heures ; et au pied de ce poteau subsistait, survivait, un des derniers canons pirate.

Et comme pour exprimer l'âme éveillée d'un bout de tissu qui n'a rien d'anodin, ce drapeau pouvait devenir l'élément perturbateur ...

Dans la cale à canon, les hommes étaient aux ordres ; le signal de faire feu tardait quelque peu ... c'est que le thé manquait de sucre ... finalement, lorsque le mot espéré se fit entendre, un enchainement de claquements synchronisés retenti dans la baie, suivit rapidement d'un écho dévastateur produit par les murs de la forteresse. L'entrainement au réarmement portant ses fruits, une deuxième volée était parée à suivre la première ...

Une fois de plus, l'ordre se fit attendre ... quelque chose retint l'attention du capitaine anglais : un canon subsistait au pied du mât ... une cible de choix, et une chance de riposte en moins pour les pirates . L'ordre de viser le mât, pour trois des treize canons de bâbord, fut transmis au maitre canonnier : la trajectoire ajustée, les hommes firent un geste de la tête, et l'ordre de tirer fut donné.

Le premier boulet prit un bel envol : survolant les premiers créneaux, passant entre les charpentes apparentes d'un ancien poste de garde, vint s'écraser sur le mur supportant le canon. L'impacte déforma le mur, entrainant le canon dans un début de chute, retenu in extrémis par une buche de bois incrusté dans le mur ... le canon tenait désormais en équilibre.
Le second boulet prit la même trajectoire, légèrement plus à gauche, tapa dans la charpente du poste de garde, pour dévier et venir s'écraser dans une baraque à poudre ! L'explosion fit voler dans la baie trois pirates, et des éclats de bois volèrent dans le ciel, noirci par la fumée de quelques incendies déclarés ci et là.
Le troisième boulet prit la même trajectoire que les deux autres, passa au travers de la charpente en bois, désormais réduite, pour venir s'écraser un peu au dessus du trou créer par le premier boulet. La vibration fit bondir le canon ...

Seulement voilà, l'explosion de la baraque à poudre propulsa des charbons ardents en l'air, dont certains retombèrent sur le drapeau noir ... un départ de feu, créant des lambeaux enflammés tombant vers le pied du mât ... un lambeau tombant sur la mèche du canon ... le dernier boulet le relevant ... et comme le hasard fait bien les choses, le canon était chargé ... encore mieux, le dernier boulet le souleva juste assez pour que sa trajectoire soit ajustée sur le Black Ivory !

Le canon claqua, le boulet partit, siffla à travers la baie, vint s'écraser sur la balustrade du pont supérieur, à quelques centimètres de la table de l'Embrumé ! Un débris de la balustrade balaya deux des quatre pieds de la table, opposés au capitaine, la propulsant vers le haut, tout droit dans le nez du vieil homme !
Le craquement fut bref, incisif, et sanglant ! Le nez de Blackwood était cassé ... et le cri qu'il fit à ce moment là, fut plus bruyant que les treize canons de bâbord réunis !

Aussi sur ce pont, dont l'organisation réglée venait d'être perturbée par une réaction en chaine ... sur ce pont, où le chaos qui régnait désormais n'était plus le même qu'au départ ... sur ce pont où le cri d'un homme vint perturbé la quintessence d'une organisation parfaite ...

Sur ce pont, Blackwood venait de démontrer qu'une organisation, issue d'un recoupement de mouvements désordonnés, pouvait subir une variation issue d'un infime évènement, et donner une nouvelle organisation issue des mêmes éléments : Blackwood venait de démontrer "la théorie du chaos " !

_________________
Jefferson T. Blackwood, dit l'Embrumé,

Capitaine du Black Lycaste,
Membre de la Compagnie Noire,
Lauréat du Boulet D'or anglais, cuvée 1608.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Question de "physique" ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] "Val" Révèle et/ou pioche? (résolu)
» question sur la carte "empress galina"
» De la question des spoils et du fait que ça veuille dire "gacher"
» [Question] "En jeu" et "Hors jeu" [Résolu]
» [Question] Effet ombre de "Poursuivi par l'ombre" - défenseur absent [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sur les mers... :: Récits maritimes-
Sauter vers: