AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un message à l'entrée

Aller en bas 
AuteurMessage
Jacq Lional

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Dans le souterrain...
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Un message à l'entrée   Ven 4 Mai - 13:52

Un message avait été déposé à l'entrée du bâtiment de la Compagnie Noire des Caraïbes. Une lettre manuscrite, sur un morceau de parchemin. D'une écriture serrée, on pouvait lire :

" Salutations à vous, Compagnie Noire des Caraïbes,

Je n'ai pas besoin de me présenter, je pense que certains doivent se souvenir de moi, je suis en effet Jacq Lional. Cette lettre a deux buts :

Le premier est de dire à vos hommes de main de se calmer un petit peu sur les remarques désagréables que j'ai entendu sur la Hermandad Del Calamar. Comme je l'ai signalé, je n'hésiterais pas à faire usage de violence la prochaine fois. Ces propos sont inadmissibles et j’espère bien qu’ils seront les derniers !

Le deuxième et le plus important est de vous avertir que le siège de nos villes a assez duré. Bien que j’ai pu voir vos navires prendre le large –je me souviens d’ailleurs d’une époque où l’on me disait de prendre garde à la « toute puissance de la CNC », qu’elle blague, même avec l’aide de vos alliés et de plus gros navires, vous n’êtes pas capable de reprendre Santa Marta- nous n’hésiterons pas à vous prendre en chasse et à vous exterminer si nous vous retrouvons à nouveau sur notre chemin.

En espérons avoir été clair, vous pouvez me contacter soit par pigeon soit à l’ambassade de ma Confrérie.

Au plaisir.

Jacq Lional, Octopus de la Hermandad Del Calamar. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garde

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Dim 6 Mai - 18:12

En rentrant à ses bâtiments, Anne passa devant l'entrée et elle vit un garde devant la porte. Il semblait lire quelque chose, elle décida d'aller voir par elle même. Le garde, en l'entendant arriver leva la tête et se redressa.
- Madame,
- Bonjour...
- Quelqu'un a déposé cela devant la porte Madame.
- Quelqu'un ? à la porte ?
- Il semblerait que se soit le Capitaine Lional Madame.
- Tiens-donc ! Jacq Lional... Et que veut-il donc ?

Le garde lui montra la lettre qu'elle pris dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann-Kathleen Crowley
Admin
avatar

Nombre de messages : 490
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Dim 6 Mai - 18:13

Quelques froncement de sourcils plus tard, Anne déchira en deux le parchemin en disant,
- Mais qu'est-ce que c'est que ce charabia...? Qu'est-ce qu'il nous parle de la prise de Santa Marta ?

À ce moment-là, la porte s'ouvre sur Edward,
- Annie ! Je savais bien que j'avais entendu ta voix.
Dis-moi, t'en fais une tête, qu'est-ce que t'as ?

Anne lui donna les deux morceaux de papier et continua de maugréer pendant qu'Edward commençait à lire.
Il lui dit ceci à la fin de sa lecture,

- Laisse courir Anne. Comme toujours ils ne savent pas de quoi ils parlent... Et puis, si les Français en avaient profités au lieu de trainailler, ils l'auraient sentie passer, crois-moi. Pour notre part, nous avons fait ce que nous devions, et tout ceci avec le peu de temps qu'il nous était imparti. Leurs pertes furent amplement suffisantes...
-Amplement n'est pas le mot que j'emploierai Eddy... trois navires n'est pas amplement suffisant.
- Nous n'avions pas le temps Anne...
- J'en ai marre Edward de ces capitaine et de leur arrog...
- Ravale ton orgeuil un peu Annie. Ils ne valent la peine pas que l'on s'arrête sur eux. Nous avons plus important, va donc te préparer. Tu me rejoinds au navire ?

Anne semblait mécontente mais se résolue à suivre les conseils de son ami.
- Tu as raison Eddy... N'empêche que...
Je vais voir Peter et je te rejoinds plus tard.
-Tu veux que je t'attende ?
- Non non, va ! Je te rejoinds...

_________________
I told you not to touch me, but I'll say it again. I guess you wanna loose an eye... I've got nails, you will bleed !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson t. Blackwood
Admin
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : un X marque l'emplacement
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Mar 8 Mai - 20:24

Le soleil touchait son zénith depuis plusieurs minutes lorsque l'embrumé approcha de la bâtisse. Alors qu'il allait pénétrer dans l'enceinte, il marqua une pause et se retourna pour siffler en direction de la ruelle ; aussitôt un chien accourue, assez fort et solide sur ses pattes, au pelage blanc et au poil ras ... le capitaine sortie une sucrerie de sa poche et la lança dans les jardins, comme pour occuper l'animal le temps pour lui de saluer les occupants des lieux.

C'était la première fois que Blackwood allait pénétrer en ces lieux, et tout ce qu'il pouvait ressentir était un profond respect , et de l'humilité face à chaque pierre de l'ouvrage.

Et pourtant le malaise pouvait se sentir sur son regard ...

La Néréïde se tenait à l'entrée, la face mauvaise, l'esprit préoccupé ...
S'approchant, Blackwood rammassa au sol ce qui semblait être une affiche que la colère déchira en deux, et lu le message d'un certain capitaine Lional.

Le nom lui était inconnu, tout comme les actes ... et la lecture des bouts de l'affiche supposait que ce capitaine possédait un pasé commun avec la CNC ... mais contrairement à la colère de Anne, Jefferson ria à la fin de la lecture du document, et finalement s'expliqua en ces mots :
" Que je suis fier !" ...

Cette ironie était sûrement dû au caractère anti-conformiste de chaque gentleman anglais, en tout cas Blackwood ne dérogeait pas à la règle !

" Que je suis fier ma très chère Anne ! Ne vois tu donc pas ? La CNC est crainte dans les Caraïbes ! Il suffit de pointer nos proues dans un endroit pour qu'une confrérie entière tremble et se réfugie dans la crainte !"

Au loin le chien du capitaine se tenait à l'affût dans l'herbe, probablement un chat ...

" Ces gens ne sont pas au courant de nos motivations, tirent eux-même les conclusions, comme s'ils avaient des choses à se reprocher ! Je suis nouveau parmis vous, et j'ai pu sentir leurs craintes, voir leurs navires sombrer sous nos coups de canon, alors que selon vos dires, ils parraissaient plus expérimentés que nous ! Alors aujourd'hui ma chère, je suis fier ... et plus que jamais satisfait de ma confrérie ! D'ailleurs, félicitations pour cette architecture, elle est splendide ! Et croyez-moi, pour quelqu'un qui revient des indes, j'en connais un bout."

Et sur ces mots le capitaine entra dans le hall ouvert devant lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Julius

avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Mar 8 Mai - 22:45

John Julius avançait rapidement vers la sortie des quartiers de la CNC. Il connaissait maintenant le chemin par coeur dans ces dédales de couloirs.
Arrivé à la porte d'entrée, il entendit le capitaine Blackwood parler à Anne. Il se dit en lui même :
Mais qu'est ce qu'il leur prit d'engager un anglais.

Puis, il se sortit du couloir pour arrivé sur le perron et s'adressa au capitaine Blackwood sur un ton provocateur :

Tiens donc, vous n'êtes donc pas en train de prendre le thé?

Il sentit le regard lourd et accusateur d'Anne sur lui mais fit mine de rien. Puis, il vit le mot dans les mains de l'anglais :

Est-ce la votre de lettre de démission?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson t. Blackwood
Admin
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : un X marque l'emplacement
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Dim 17 Juin - 23:54

A la suite de ces mots, et sur un élan mûrement calculé, le chien de Blackwood sauta sur ... le chat, pour finalement se rater lamentablement, et échouer la truffe la première dans une motte de terre ...
Il est difficile de penser qu'une bête sur ces terres puisse avoir le moindre sentiment, et pourtant c'était bien de la honte que l'on pouvait lire sur le visage du chien ... qui dans un élan d'orgueil parti à la chasse au félin ...

Blackwood, quant à lui, se tenait auprès de Julius, l'air étonné devant cet "accueil" ... on ne peut jamais vraiment sentir ce qui se passe dans une tête anglaise, encore moins dans celle d'un capitaine embrumé ! Après plusieurs hésitations, il s'aventura à répondre :
" Je ne ... j'essaye de ... à moins que ... ... LE CHAT ! Vous êtes en colère à cause du chat ? Est-ce le votre ? "

Pour Blackwood, la réponse n'était évidemment pas importante, en tout cas moins que sa volonté de penser, que ce genre de situation se doit d'être réglé en privé, et non à la vue de tous. N'est-ce pas là le gage d'une bonne conduite en un tel lieu ?
L'anglais reconnaissait au moins chez Julius cette franchise comme une qualité, mais cette qualité lui rappelait également le manque de flegme dont pouvait faire preuve quelques irlandais !

Puis se penchant au dessus de l'oreille de Julius, Blackwood ajouta à voix basse :

" Ne me dites pas que ce sont encore quelques différents entre nos deux nations qui vous font agir de la sorte ? Je ne vous connais pas, et pourtant je ne vous hais point ... J'ai même entendu dire que vous étiez gentleman, chose que je pensais impossible chez un irlandais. Alors si je peux admettre ce genre de chose, admettez vous aussi que tout les anglais ne sont pas à mon image ... sauf peut-être pour ce qui est du thé ! "

Puis se redressant et regardant tour-à-tour Anne et Julius :

" J'en ai d'ailleurs un excellent sur mon navire, j'attends toujours confirmation de ces ladies pour en déguster une tasse, peut-être pourriez-vous vous joindre à nous, je vous montrerai des oeuvres remarquables venues des Indes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Julius

avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   Dim 24 Juin - 13:40

John se raidit en entendant les murmures de l'anglais....

Puis, il se tourna vers lui :


Je n'ai aucun problème avec les anglais....juste avec les traitres....enfin bon il est vrai que les deux peuvent se confondre...

Il commença à retourner vers ses quartiers privés quand il se souvint que Bras Droit et la Néreide lui avait demandé de bien accueillir tout le monde...

Mais il est vrai aussi que je ne vous connait point alors.....j'attendrais de vous voir à l'oeuvre avant de vous juger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un message à l'entrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un message à l'entrée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affiche porte d'entrée AAJH
» Message d'erreur à l'entrée du 6eme ZTAMP
» Message Vocal.
» Du lapin à l'ordi pour du message vocale ?
» deadman Pour entrée dans la guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au pied de la colline... :: Les quartiers publics-
Sauter vers: